L’Europe, une évidence à redécouvrir

L’une des pierres fondatrices de la construction européenne a été posée le 9 mai 1950 avec la déclaration de Robert Schuman dont nous célébrons le 70ème anniversaire dans quelques jours.

 

Les valeurs fondamentales de l’Europe basées sur l’état de droit, la paix et l’union, la liberté et la mobilité, la tolérance et la solidarité, ainsi que la confiance et l’amitié ont été maintes fois rappelées, comme un acquis, comme une évidence. Ces valeurs se révèlent toutefois fragiles, elles font appel aujourd’hui à notre plus grande vigilance et à un sursaut collectif.

 

Face à l’épreuve des migrations et de la pandémie du Covid-19, nous devons nous interroger sur le sens des valeurs, celles que nous affirmons et que nous partageons. De quelle solidarité est-il question ? La solidarité européenne qui a manqué aux Italiens face à l’arrivée massive des migrants sur leurs côtes, celle des Allemands qui ont récemment accueilli des patients européens atteints du Covid-19 ?

 

La crise ne serait-elle pas la crise du sens : pourquoi l’Europe ? Quelles perspectives et quels besoins pour l’Europe ? L’épreuve que connaît l’Europe aujourd’hui est complexe, mais elle n’est pas la première dans l’histoire. Ce que d’autres ont réussi avant nous, nous le réussirons à notre tour, en prêtant attention aux enseignements des fondateurs, ceux rappelés récemment par Jacques Delors, pour agir efficacement au plus proche des citoyens, en intégrant désormais les problématiques santé et environnement.

 

À la suite de la vidéoconférence tenue le 23 avril 2020, le président du Conseil européen a rapporté les conclusions des travaux de la commission sur plusieurs points :

« Les membres ont débattu des progrès accomplis sur les différents volets de la riposte européenne à la pandémie et se sont félicités de la feuille de route commune pour la relance. Celle-ci énonce un certain nombre de principes importants, tels que la solidarité, la cohésion et la convergence. Elle définit en outre quatre grands domaines d’action essentiels : un marché unique pleinement opérationnel, un effort d’investissement sans précédent, un système de gouvernance efficace, une action au niveau mondial. »

 

La soudaineté de la pandémie a révélé la capacité de l’Union européenne à prendre des mesures d’urgence audacieuses pour mettre en œuvre une réelle solidarité en dehors de son champ de compétence habituel.

L’Europe face à son destin ? Gardons le cap, dans la réflexion et dans l’action, dans la création et dans l’innovation. Il y va de cette belle chose nécessaire, tellement là et si peu encore : l’Europe ! Soyons ces amis d’hier et de demain, confiants, unis dans la diversité et dans la difficulté, architectes de l’Europe pour les générations futures !

 

Les citoyens prennent toute leur part à ce sursaut collectif. Ils contribuent d’ailleurs déjà au dialogue établi au quotidien dans toutes nos Maisons de l’Europe, dans nos jumelages, dans toutes les structures d’enseignement et d’éducation populaire…

 

A titre d’exemple, les amis du jumelage entre Clisson et Alatri (Italie) se tiennent régulièrement informés de l’évolution de la situation sur leur territoire, et la commission jumelage de notre Maison de l’Europe maintient ce lien amical avec les jumelages du département qui rivalisent d’idées et de générosité avec leurs partenaires européens.

 

Rejoignez-nous sur nos réseaux à l’occasion de la Fête de l’Europe. Nous relaierons une programmation virtuelle en coopération avec le réseau des CIED et la Fédération Française des Maisons de l’Europe en France (FFME).

 

Anne Plaud

Présidente

Maison de l’Europe – Europa Nantes

Les membres du Bureau

Présidente : Anne PLAUD
1er Vice-président : Patrice BOLO
Vice-président : Philippe MALINGE
Vice-président : Michel CATALA
Vice-président :
Trésorier : 
Trésorier adjoint :
Secrétaire :
Secrétaire adjoint :
Sont également membres du bureau :

Sophie AUGER et Jean-Marie FOUILLEUL

Le Bureau :

Le Bureau met en œuvre les décisions de l’Assemblée générale et du Conseil d’administration. Il assure la gestion courante de l’association dans toutes ses dimensions, anime les instances de vie des locaux et il valide la qualité de résident temporaire.

 

Le Conseil d’administration :

Le Conseil d’administration est composé de 24 membres titulaires. Il est investi des pouvoirs les plus étendus pour administrer l’association, sous réserve des pouvoirs de l’Assemblée générale. Il propose notamment des modifications statutaires, prend toutes décisions relatives à la gestion du patrimoine de l’association, arrête le budget et les comptes annuels, propose le montant des adhésions le règlement intérieur et valide toute modification intermédiaire.

 

L’Assemblée générale :

L’Assemblée générale définit les orientations générales de l’association et contrôle son bon fonctionnement.